IMG_5625.JPG

Very Bad Trip

Jour 18 - 8 juillet

En ce 8 juillet, le chef étoilé te propose un menu sensiblement calqué sur celui d’hier. En d’autres termes, pas de surprise lorsqu’il va soulever la cloche car on va visiter quelques hôtels casinos, faire quelques attractions proposées par la ville, sans omettre notre indispensable pause fraîcheur à la piscine. Du réchauffé vas-tu me dire ? Oui, j’avoue. Mais pour compenser, le digestif sera offert ! C’est la maison qui régale ! La différence majeure portera en effet sur le planning de notre soirée. Là où nous sommes retournés profiter de l’ambiance de Fremont Street hier, nous nous offrons un show à l’américaine pour ce soir. D’ailleurs, à l’heure où je te parle, je laisse généreusement les filles dormir pour aller sur le Strip à la boutique Tixfortonight. Cette boutique propose des tarifs intéressants pour tous les shows du soir qui ne font pour l’instant pas salle comble. Après moults débats et tergiversations familiales, on espère pouvoir faire l’acquisition de beaux billets, soit pour le spectacle Ô du Cirque du Soleil, soit pour le spectacle de David Copperfield. Au risque de ne plus avoir de place, passer en dernière minute par l’intermédiaire de cette boutique permet de faire l’économie de quelques billets. Car, pas de cachotterie entre nous, pour assister à quatre à un show à Las Vegas, il faut se résoudre à déchirer son porte-monnaie en deux, lui exploser le tiroir-caisse, lui arracher la fermeture éclair, lui déglinguer la carapace… Bref, ça coûte un bras et les deux jambes et la sécu ne participe malheureusement pas au remboursement des prothèses ! Pour être pécuniairement transparent avec toi, ce sont en effet quatre-cent soixante dollars qui viennent de se faire la malle de mon compte bancaire… Tout ça pour aller voir le plus beau, le plus grand, le plus magique : David Seth Kotkin ! Ben oui, tu sais, c’est le conjoint de Chloe Gosselin ! Bon, ok, dit comme ça, ça n’envoie pas du rêve ! Faut dire qu’on connait mieux le bonhomme via son nom de scène, David Copperfield, et grâce à la relation qu’il entretenait il y a plusieurs années avec la belle Claudia Choux-fleur. « Attention, un, deux, trois,… Hop, disparue la Claudia ! »

 

Bref, tickets in the pocket pour ce soir, je retrouve mes femmes tranquillement installées au bord de la piscine. Sans scrupule... « Allez les blondes, bougez-vous le popotin ! » Un peu à la façon de Stéphane Plazza, on repart pour nos visites d’hôtels. Mais avant ça, on fait un crochet à la « Little White Wedding Chapel », où il est annoncé pour attirer le chaland que c’est ici que Michael Jordan et Joan Collins ont dit oui. Mais pas ensemble, bien sûr ! Idem pour Britney Spears, Sarah Michelle Gellar, Slash, Frank Sinatra, Bruce Willis et Demi Moore ! Ensemble, cette fois-ci, pour les deux derniers cités ! Et maintenant, c’est officiel, on peut également inscrire Sandrine et Franck au panthéon de l’établissement ! Car une fois dans la cour, on rejoue le remake de notre cérémonie de mariage en short baskets avec Anna et Sasha comme témoins dans les rôles d’Elvis et de Marilyn ! Et que faire après une belle cérémonie de mariage ? Un bon gueuleton, pardi ! Pour célébrer leur union, Sandrine et Franck vous invite à partager le repas de l’amour au buffet du Main Street Station à huit dollars la part ! Encore un bon plan à Las Vegas que je t’invite expressément à noter pour manger bon, copieux et pas cher dans un cadre original !

IMG_5574.JPG
IMG_5573.JPG

« S’il vous plait, je vais prendre une Caesar ! » Non, ce n’est pas une salade agrémentée de morceaux de poulet mariné que je commande maintenant, mais une visite du Caesar Palace, le premier établissement de notre hôtel-trip de l’après-midi ! Ici, on se croirait renvoyés au temps de la Rome antique et de ses gladiateurs sanguinaires : Statues de dieux et de déesses dénudés, fontaines intérieures imposantes, colonnes de marbre en veux-tu en voilà, coupoles en verre par dizaines, ciel artificiel,… Du kitschissime en barre mais qui envoie apparemment quand même du rêve vu qu’une nuit ici te coûte la dernière jambe que David Copperfield t’a épargnée. Et oui, ne nous voilons pas la face, chaussure de rando n’a jamais rimé avec hôtel luxueux. Une chambre pour deux à plus de quatre cents euros un soir de week-end, ce n’est pas pour notre bourse !

« Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes, pas possible que t'en réchappes, nous sommes les frères qui rapent tout… » disaient les inconnus ! Sauf que ces couillons ont oublié de facturer la visite de l’hôtel ! Du coup, on ne se gêne pas pour s’en remplir les poches et avoir l’impression, durant quelques instants, de nous balader dans les rues d’une ville rome antique…

IMG_5583.JPG

Attends, attends ! Dans le même genre, ils ont réussi à encore faire mieux que mieux ! En tout cas, c’est l’avis de toute la team qui élit officiellement l’établissement suivant, le Venetian, comme étant le plus bel hôtel jusqu’à présent visité à Vegas. Reconstitution du Palais des Doges, du Campanile, du Rialto, de la place Saint-Marc et du Grand Canal. C’est quand même fou qu’ils réussissent à coup de millions de dollars à nous transporter comme ça dans l’ambiance d’une ville comme Venise ! « O sole mio… » Tu fermes les yeux, tu écoutes les gondoliers chanter, tu sens l’odeur de la pizza,… on s’y croirait vraiment ! C’est tout Venise sans risque de se prendre une fiente de pigeon sur le coin de l’œil, et avec un escalator pour monter en haut du Rialto ! « Laisse les gondoles à Venise, le printemps sur la Tamise, on n'ouvre pas les valises, on est si bien,… Laisse au loin les Pyramides, le soleil de la Floride, mets-nous un peu de musique et prends ma main… » Je crois que Sheila pensait plus à Las Vegas qu’à Ringo quand elle chantait cette chanson…

En tout cas, je n’sais pas toi, mais moi, quand je pense à Las Vegas, je revois immédiatement les images de Very bad trip et de Showgirls. A ton avis, sur qui je tombe en sortant du Venetian ? Non, pas de bol, ce n’est pas Nomi Malone de Showgirls… C’est le gros lourdaud Alan Garner qui enchaînait les gaffes dans Very bad trip ! Il est accompagné de Bob l’éponge, Marilyn, les Minions et autres distributeurs de cartes de visite d’escort-girls qui pullulent sur les trottoirs du Strip…

Allez, pas le temps de dire ouf que la nuit commence déjà à se pointer. On profite donc du Strip et de ses mille feux. Une fois de plus, ça clignote de tous les côtés ; c’est à celui qui attirera le plus l’œil des passants… Times Square, à côté, c’est de la gnognotte ! Tout comme David Copperfield, c’est de la gnognotte à côté de notre Garcimore. Ça, il faut qu’on s’en assure tout de suite car il est l’heure d’aller au MGM où David Copperfield réalise deux prestations par jour depuis 2003 ! Désolé, je ne peux pas te faire entrer, les chiens, appareils-photos et camescopes sont interdits…

IMG_5643-min
IMG_5643-min

IMG_5659-min
IMG_5659-min

IMG_5663-min
IMG_5663-min

IMG_5643-min
IMG_5643-min

1/4

« Et alors, ce spectacle ? » Et bien c’est un show à l’américaine ! Des tours de magie incroyables, une proximité avec le public puisqu’il passe dans les allées pour y réaliser quelques tours, mais beaucoup de bla bla sur sa vie. En english off course… Donc les filles ont eu du mal à suivre et nous à tout leur traduire… Mais je recommande quand même ! Bon, il fait nuit, c’est le dernier jour à Las Vegas, la question fatidique de fin d’étape pointe le bout de son nez rouge : Las Vegas, on y va ou on n’y va pas ? C’est quand même une question que l’on est en droit de se poser… Les avis vont diverger d’un voyageur à l’autre mais me concernant, je te réponds : Carrément qu’t’y vas !!! Bien que j’aime par-dessus tout les parcs nationaux américains et autres endroits rocailleux à visiter en solitaire, Las Vegas est pour moi la cerise sur le sundae au chocolat pour récompenser tes petites jambes qui ont travaillé fort sur les trails de l’Utah et de l’Arizona. Après avoir passé plusieurs jours au beau milieu du désert à suer ta vie, tu peux te permettre un peu d’excès dans la ville du péché, non ? Je pense clairement qu’il faut prendre cette ville pour ce qu’elle est, c’est-à-dire rien de plus qu’un délire complet, qui n’a aucun sens, qui est vraiment comme l’un des premiers hôtels du Strip, un vrai mirage à prendre comme tel. En tout cas, que tu adores ou que tu détestes, Las Vegas est une expérience à vivre au moins une fois dans ta vie. Nous, c’est fait mais ce qui est sûr, c’est qu’on y reviendra ! Et petite confidence entre amis, ce sera certainement sans enfant pour pouvoir profiter de toute la panoplie des péchés proposés ! Tentant, non ? Du coup, c’est sûr, je plancherai sur la planification de ce nouveau voyage dès demain. De toute façon, demain est une autre aventure…

Et si tu veux me laisser un petit message ou partager la page... 

(... en vrai, ça me fera plaisir...)

Franck

Auteur Organisateur Conteur Photographe

... pour te servir !

P1040208_optimized.jpg

Quand je ne suis pas en vadrouille, soit je prépare la suivante, soit je raconte la précédente...

On part en vadrouille